Cultural Studies, Feminism, Poetry Softcover 312 pages 18 x 12 cm Texts in English   New       EUR 21 ORDER

THE NEW FUCK YOU. Adventures in Lesbian Reading, Semiotext(e), 1995

Borrowing its name from the notorious '60s Ed Sanders magazine, Fuck You: A Magazine of the Arts, the editors have figured a way to rehone its countercultural and frictional stance with style and aplomb. A unique and provocative anthology of lesbian writing, guaranteed to soothe the soulful and savage the soulless. Includes Adele Bertei, Holly Hughes, Sapphire, Laurie Weeks, and many more.

Criticism/Theory, Cultural Studies, Astrology, Marxism Softcover 167 pages 21 x 14 cm Texts in French   New       EUR 16 ORDER

Theodor W. Adorno, Des Étoiles à terre. La rubrique astrologique du "Los Angeles Times"; Étude sur une superstition secondaire, Exils Essais, 2000

Pourquoi tant de gens croient à l'astrologie et lisent régulièrement, tout en s'en défendant, les horoscopes des journaux? Lors de son séjour d'exil aux Etats-Unis, en 1952-53, le philosophe allemand Theodor W. Adorno entreprend d'étudier la rubrique astrologique du " Los Angeles Times ". Faisant appel aux concepts de la sociologie et de la psychanalyse, il en tire une analyse brillante des " superstitions secondaires ", cet irrationnel rationalisé qui s'épanouit dans les sociétés modernes. " Les gens auxquels nous nous intéressons tiennent l'astrologie comme quelque chose d'acquis, exactement comme la psychiatrie, les concerts symphoniques ou les partis politiques ; ils l'acceptent parce qu'elle existe, sans beaucoup y réfléchir, à la seule condition que leurs propres demandes psychologiques correspondent d'une manière ou l'autre à l'offre. Ils ne s'intéressent guère à la justification du système. " Que propose précisément ce système ? Une soumission subtile à l'idéologie dominante, une dépendance aux mass media, une acceptation de la division sociale entre forts et faibles - où l'on voit qu'à travers la question de l'astrologie populaire, Adorno offre un essai politique sur une société qui fait de chaque individu un pion.

Artist's book, Cultural Studies, Fiction 202 pages Texts in English   New       EUR 17 ORDER

Bernadette Corporation, Reena Spaulings. A novel by Bernadette Corporation, Semiotext(e), 2004

Set in post-9/11 New York City, Reena Spaulings was written by a large collective of writers and artists that bills itself as The Bernadette Corporation. Like most contemporary fiction, Reena Spaulings is about a female twenty-something. Reena is discovered while working as a museum guard and becomes a rich international supermodel. Meanwhile, a bout of terrible weather seizes New York, leaving in its wake a strange form of civil disobedience that stirs its citizens to mount a musical song-and-dance riot called "Battle on Broadway."

Fashioned in the old Hollywood manner by a legion of professional and amateur writers striving to achieve the ultimate blockbuster, the musical ends up being about a nobody who could be anybody becoming a somebody for everybody. The result is generic and perfect—not unlike Reena Spaulings itself, whose many authors create a story in which New York itself strives to become the ultimate collective experiment in which the only thing shared is the lack of uniqueness.

Cultural Studies, Feminism, Fiction, Biography Hardcover 140 pages Texts in English   New       EUR 23 ORDER

Olivia Laing, Crudo, Picador, 2018

Kathy is a writer. Kathy is getting married. It’s the summer of 2017 and the whole world is falling apart.

From a Tuscan hotel for the super-rich to a Brexit-paralysed UK, Kathy spends the first summer of her 40s trying to adjust to making a lifelong commitment just as Trump is tweeting the world into nuclear war. But it’s not only Kathy who’s changing. Political, social and natural landscapes are all in peril. Fascism is on the rise, truth is dead, the planet is hotting up. Is it really worth learning to love when the end of the world is nigh? And how do you make art, let alone a life, when one rogue tweet could end it all.

Olivia Laing radically rewires the novel in a brilliant, funny and emphatically raw account of love in the apocalypse. A Goodbye to Berlin for the 21st century, Crudo charts in real time what it was like to live and love in the horrifying summer of 2017, from the perspective of a commitment-phobic peripatetic artist who may or may not be Kathy Acker . . .

Cultural Studies 2018 facsimile of 1976 edition Hardcover Texts in French   New       EUR 9 ORDER

Armand Mattelart, Ariel Dorfman, Donald l'imposteur ou l'impérialisme raconté aux enfants, Bookleg, 2018

Donald, Mickey, Picsou : inutile de les présenter. Pour des millions d’enfants et d’adultes, la bande dessinée, le film, la télévision, les gadgets s’en sont chargés. Ils font partie désormais de notre univers familier, hôtes permanents du foyer. Mais comment sont-ils arrivés là et qui les a invités ? Réponse : Walt Disney Productions un des plus gigantesques empires multinationaux du « divertissement ».

Ariel Dorfman et Armand Mattelart analysent dans Donald l’Imposteur la véritable fonction de la ménagerie disneyenne : légitimation de la loi de la jungle, de l’exploitation du faible par le fort, des la spoliation des « indigènes », c’est-à-dire en fait de l’impérialisme.

« L’ami public numéro un », tel que le matraquage publicitaire veut nous présenter Walt Disney, procède en fait à un véritable détournement d’enfants au profit d’une « morale » qui ne reconnaît qu’une valeur : le dollar.

Cultural Studies Softcover 103 pages Texts in French   New       EUR 20 out of stock

Alice Becker-Ho, La Part maudite dans l'oeuvre de François Villon, L'Échappée, 2018

Poète et voyou, tel fut François Villon, dont l’œuvre en vers a parfois occulté son appartenance aux Compagnons de la Coquille, une bande de malfaiteurs qui sévissait dans la France du XVe siècle. Des aventures périlleuses qu’il vécut avec eux, il retira un ensemble de ballades écrites en jargon ou en jobelin, l’ancêtre de l’argot. Adressées sous forme codée à ses camarades, ces dernières ont fait l’objet de nombreuses tentatives d’interprétation, souvent fantaisistes. Ce « langage exquis », fait de conseils toujours valables pour les jeunes gens de mauvaise vie, est ici décrypté, mettant en lumière la part maudite du poète.

Crise & Capital, Cultural Studies First Edition Softcover 93 pages Texts in French   New       EUR 10 out of stock

Mark Fisher, Le Réalisme capitaliste. N'y a-t-il aucune alternative ?, Entremonde, 2018

Les coor­don­nées idéo­lo­gi­ques et la logi­que cultu­relle de notre époque peu­vent se rap­por­ter au cons­tat sui­vant : il est plus facile d’ima­gi­ner la fin du monde que celle du capi­ta­lisme. Un sen­ti­ment répandu, diffus, selon lequel il s’agi­rait du seul sys­tème économique et poli­ti­que viable, et qu’il serait désor­mais impos­si­ble d’en ima­gi­ner une alter­na­tive cohé­rente et plau­si­ble. C’est ce que Mark Fisher nomme le « réa­lisme capi­ta­liste », qu’il se pro­pose de décryp­ter et de cri­ti­quer radi­ca­le­ment. En croi­sant théo­rie sociale et ana­lyse cultu­relle (cinéma, fic­tion, pop culture), l’auteur s’atta­che à diag­nos­ti­quer une conjonc­ture qui se donne de manière idéo­lo­gi­que comme post-his­to­ri­que. Mark Fisher s’atta­que aussi à la pro­li­fé­ra­tion de dis­cours et de repré­sen­ta­tions qui ren­voient aux rap­ports de domi­na­tion : ils pro­dui­sent un étouffement omni­pré­sent, depuis les chaî­nes d’assem­blage à l’ensei­gne­ment, en pas­sant par dif­fé­ren­tes patho­lo­gies ou affec­ta­tions socio-psy­chi­ques (la dépres­sion notam­ment), et bien évidemment par les divers sec­teurs de l’indus­trie cultu­relle. Autrement dit : c’est un hori­zon his­to­ri­que et social clô­turé sur la mar­chan­dise et ses effets d’alié­na­tion qu’il faut ici com­pren­dre, afin de pou­voir mieux en décons­truire l’effec­ti­vité.

Mark Fisher (1968–2017), connu également sous son pseu­do­nyme de k-punk, fut ensei­gnant au Département de cultu­res visuel­les du Goldsmiths College à Londres et obser­va­teur atten­tif des formes cultu­rel­les. Son ouvrage Le Réalisme capi­ta­liste contri­bua à le faire connaî­tre par un grand public ; il contri­bua également à des revues telles que Wire, Fact, New Statesman et Sight & Sound.

Essai traduit de l’anglais par Julien Guazzini

Cultural Studies, Sexualités First Edition Softcover 216 pages Texts in French   New       EUR 22 ORDER

Guy Hocquenghem, RACE D'EP ! Un siècle d'images de l'homosexualité, Éditions la Tempête, 2018

« Je descendais une rue perdue, dans un quartier périphérique, à la recherche d’une pissotière mal famée. Sous un pont, deux loubards attendaient, adossés à leurs motos. Et quand je suis passé, ils m’ont crié, pas méchamment : « Race D’Ep ! » Comme j’étais ivre, il m’a fallu quelque temps pour comprendre. Les invertis ne parlent pas verlan. Race d’Ep, pour pédéraste. Un instant, j’avais senti flotter l’ombre d’une autre race. Ce cri, je l’avais moins senti comme une insulte que comme l’évidence résumée de mon appartenance à un autre monde, à une autre Histoire. Une histoire pas si vieille : née il y a un siècle, et dont les débuts pourraient encore être contés par des vivants. Naissance d’une nouvelle identité, devenue en cent ans une quasi-nature. Ils apparaissent un peu avant le tournant du XXe siècle, mutants des arts de l’image et des sciences médicales, se découvrant peu à peu à travers leurs représentations comme une espèce particulière. Entre les guerres, dans les convulsions de l’Allemagne pré-concentrationnaire, ils prolifèrent comme du chiendent, construisant leur propre destin jusqu’à former une nouvelle définition de l’être humain, un peuple dispersé. Un peuple sans mémoire, oublieux aussitôt des expériences vécues et des exterminations. Une conscience d’être autre qui n’est pas éternelle, mais n’est pas née non plus dans la Libération américaine des années soixante, qui a eu il y a un demi-siècle son âge d’or, continent perdu effacé par le bain de sang totalitaire. »

C’est cette histoire inconnue que ce livre, écrit en 1979, veut rendre visible au travers des images qu’elle a créées. La Race d’Ep.

Cultural Studies, Anthology Softcover 496 pages 31 x 23 cm Texts in English / Italian   New       EUR 55 ORDER

Emanuele De Donno, Amedeo Martegani, Yes Yes Yes Alternative Press. '66-'77 from Provo To Punk, a+m bookstore, 2016

The ultimate compendium of counterculture press in the United States and the Netherlands during the heady decades of the 1960s and 70s, this volume is the definition of sex, drugs, and rock n roll. From underground pornography, free love, anti-establishment anarchism, and Provo, to anti-war protests, spiritual empowerment, the Black Panthers, and womens liberation, its all here. Page after page of magazine covers, articles, advertisements, and clippings encapsulate the era when academia revolted, gays marched in the streets, and hippies wondered if Jesus got high, too. 

Cultural Studies, Periodical Edition of 2006 Hardcover 32 x 21 cm Texts in English   New       EUR 45 ORDER

V. Vale, Andrea Juno, RE/Search #6/7:Industrial Culture Handbook, RE/Search, 1983

RE/Search No. 6/7: Industrial Culture Handbook from RE/Search Publications, 1983 is a book about industrial music and performance art edited by V. Vale and Andrea Juno. It features interviews and articles with Throbbing Gristle, Mark Pauline, Cabaret Voltaire, NON, Monte Cazazza, Sordide Sentimental, SPK, Z'EV, Johanna Went and R&N. 

Cultural Studies, Periodical First Edition Soft cover, perfect binding 29 x 21 cm Texts in English   New       EUR 25 ORDER

V. Vale, Andrea Juno, Modern Primitives, RE/Search, 1989

The book consists of a collection of twenty two interviews and two essays with individuals and key figures involved the field of body modification in the late 1980s. It was one of the first documents to attempt to comprehensively cover the re-emergence and increasing popularity of tattooing, piercing, scarification, corsetry, sideshow, ritual and other practices in contemporary Western Society.

Your cart contains 0 item. Check out here.
Item added to cart.