Sexualités, Histoire Softcover 259 pages Texts in French   New       EUR 33 ORDER

Romain Jaouen, L'inspecteur et l'inverti. La police face aux sexualités masculines à Paris, 1919-1940, PUR, 2018

Le Paris d'entre-deux-guerres est connu des historiens pour son exubérance et ses comportements transgressifs. Dans un contexte légal discret sur le sujet de l'homosexualité, la capitale française constitue notamment un véritable lieu de rencontre entre hommes à ciel ouvert. Tout un univers de relations s'y déploie autour de quelques quartiers et de quelques établissements de nuit, ce que ne manquent pas de déplorer certains observateurs, soucieux du respect des normes et de la morale. Les forces de police, sillonnant les rues, constituent un témoin original de ces rencontres. Du trottoir à l'hôtel en passant par le commissariat, les agents croisent régulièrement les trajectoires des hommes qui trouvent dans la ville les espaces, parfois les interstices, de leur pratique amoureuse. Loin de se contenter d'un regard, ces agents et inspecteurs endossent alors un rôle de régulateur, n'hésitant pas à sanctionner les actes qu'ils estiment répréhensibles.

Cet ouvrage s'intéresse ainsi au contrôle policier des sexualités masculines à Paris dans l'entre-deux-guerres. Il montre comment certaines rencontres entre hommes, tant dans l'espace public que dans certains lieux privés, font l'objet d'enquêtes et d'opérations quotidiennes de la part de la police des moeurs. Ce contrôle tend à se renforcer de 1919 à 1940, et cible de plus en plus précisément "l'homosexualité" comme phénomène à endiguer. À travers l'interaction policière, ce sont les catégories sociales de perception des sexualités marginales ainsi que leur usage par l'institution policière qui sont interrogés.

Histoire Softcover 182 pages Texts in French   New       EUR 18 out of stock

Coll., La Suisse et l'esclavage des noirs, Antipodes & SHSR, 2010

En septembre 2001, la Suisse a signé, avec 162 autres pays, la Déclaration de Durban élaborée au terme de la troisième Conférence mondiale contre le racisme, reconnaissant que "l'esclavage et la traite des esclaves constituent un crime contre l'humanité". Tout en s'associant à cette occasion à la communauté internationale, la Suisse a voulu marquer sa différence en soulignant, par la voix de son représentant, qu'elle n'avait "rien à voir avec l'esclavage (ou) la traite négrière". Au vu de ce que révèle ce livre, ce point de vue n'est guère défendable. Des Helvètes n'étaient pas seulement des négriers, mais également des esclavagistes, et qu'ils ont de surcroît contribué à maintenir le système américain de plantation esclavagiste.

Histoire Second Edition Paperback 480 pages 21 x 14 cm Texts in French   New       EUR 22 ORDER

Samir Boumediene, La colonisation du savoir. Une histoire des plantes médicinales du « Nouveau Monde », 1492–1750, Les éditions des mondes à faire, 2016

Tabac, coca, quinquina, cacao, gaïac, peyotl, poisons, abortifs… De 1492 au milieu du XVIIIe siècle, les Européens s’approprient en Amérique d’innombrables plantes médicinales. Au moyen d’expéditions scientifiques et d’interrogatoires, ils collectent le savoir des Indiens ou des esclaves pour marchander des drogues, et élaborent avec elles les premières politiques de santé. Dans le même temps, inquisiteurs et missionnaires interdisent l’usage rituel de certaines plantes et se confrontent aux résistances des guérisseurs. Botanique, fraudes et sorcellerie : entre les forêts américaines et les cours du Vieux Monde, ce livre raconte l’expansion européenne comme une colonisation du savoir.

Histoire Second Edition Softcover 190 pages 20 x 17 cm Texts in French   New       EUR 14 ORDER

Maurice Pianzola, Peintres et vilains. Les artistes de la Renaissance et la grande guerre des paysans de 1525, Les presses du réel, 1993

La rencontre de manants bafoués et illettrés avec les artistes de la Renaissance : l’histoire, aux alentours de 1525, des dizaines de milliers de paysans insurgés dont les yeux furent un instant éclairés par l’avenir trop tôt entrevu… L’histoire de leurs rapports avec des artistes – Lucas Cranach, Hans Holbein, Urs Graf, Albert Dürer et d’autres – qu’ils entraînèrent dans leur lutte et à qui ils inspirèrent des œuvres très longtemps dédaignées ou laborieusement interprétées à contresens par l’histoire de l’art.

Histoire, Political theory First Edition Hardcover 672 pages Texts in French   New       EUR 32 ORDER

Primo Moroni, Nanni Balestrini, La horde d’or. Italie 1968-1977, L'éclat, 2017

La horde d’or. Italie 1968-1977
La grande vague révolutionnaire et créative, politique et existentielle


Livre d’histoires et d’analyses politiques, compilation de documents, tracts, chansons, articles de revues ou manifestes, témoignages à la première personne et au jour le jour d’une révolte, devenue «transformation radicale de la vie quotidienne, utopie, besoin de communisme, révolution sexuelle, lutte armée, etc. », La horde d’or est un ouvrage de grande ampleur qui parcourt l’histoire politique italienne, depuis les prémisses des années 60 jusqu’à la fin des années 70, qui verront s’exténuer les espérances et les jubilations d’une génération « outrageusement » enthousiaste. Ouvrage transgenre ou transversal, La horde d’or permet de combler un « manque d’histoire » de la fin du XXe siècle, et apporte une information de première main et de première importance sur dix années qui ébranlèrent non seulement l’Italie, mais également l’Europe, et dont l’actualité resurgit, près d’un demi-siècle plus tard, dans les mouvements et les luttes du jeune XXIe siècle, pour signifier l’inanité des réponses institutionnelles qui ont été apportées à la crise « créative, politique et existentielle » à laquelle nous sommes confrontés.

Your cart contains 0 item. Check out here.
Item added to cart.